Les plats Ch’tis et leurs origines

Retour aux origines pour les fabuleux plats Ch’tis !

La carbonnade flamande

Tout le monde connait la composition de ce plat typiquement Ch’ti : du bœuf, de la bière (évidemment !) et du pain d’épice. Mais tout le monde ne connaît pas son origine ! La viande est carbonisée au charbon, voilà pourquoi on l’appelle carbonnade, dans de la graisse avec des oignons. Celle-ci mijote pendant plusieurs heures en ajoutant la bière et le pain d’épices qui aideront à caraméliser le tout. Une bonne frite maison et le tour est joué. En vieux français, charbonnée signifie un ragoût cuit sur la braise du potager.

carbonnade flamande

Le welsh

Quoi de mieux que d’associer le fromage cheddar et la bière dans un seul et même plat dans le Nord de la France ! Ce plat est typique des brasseries et très apprécié par les habitants de la métropole lilloise. Il existe plusieurs welshs : avec un steak à cheval, avec du jambon…Le nom de ce plat typiquement flamand est gallois. Popularisé au XVIIIème siècle, l’origine viendrait que les Anglais considéraient les Gallois incapables de chasser du lapin. Ce plat était donc un plat de substitut. En Angleterre, il y a davantage de pain que de fromage cheddar (comme un croque-monsieur) contrairement aux Nordistes. À associer avec des frites, évidemment !

welsh

Le Potjevleesch

Un nom imprononçable pour toutes les personnes qui ne viennent pas des Flandres et qui a une signification : petit pot de viandes. La composition de ce plat ? De la viande cuite puis refroidit pour être mis dans de la gelée (bouillon). Il faut s’y prendre en avance pour confectionner le plat, comptez 3 jours entre la cuisson de la viande et la prise au froid. L’origine tiendrait des familles pauvres à Dunkerque qui ne pouvaient se nourrir que de leur élevage d’animaux : poules, lapins, volailles. Le plat se sert froid parce qu’il était destiné aux travailleurs dans les champs. On peut ajouter des frites si on veut un plat mixte froid-chaud.

Potjevleesch

La flamiche au Maroilles

On n’a pas fini avec le fromage. C’est bien simple, dans le Nord, il y a la bière, le fromage et les frites. Son origine vient d’un monastère du village Maroilles dès le VIIème siècle. Les moines changeaient le lait en fromage. La flamiche est donc une tarte aux maroilles, ni plus ni moins. À tester si vous adorez le fromage. Pour ceux qui ne connaissent pas le maroilles : c’est un fromage à pâte molle qui a été brossé et affiné dans une cave en brique.

Voilà vous avez une sélection de plats Cht’is. Dans un prochain article, nous verrons d’autres plats pour votre plus grand plaisir !